Société Liotard Frères

au 22, rue de Lorraine, Paris 11

Manufacture d'appareils d'éclairage et chauffage par le gaz, l'acétylène, l'essence, alcool, pétrole, radiateurs, capots, réservoirs pour automobiles.
Robinetterie générale, ferblanterie, tôlerie, découpage, emboutissage, soudure autogène, carbure toute classification. Matériel de T. S. F.

l'histoire de Liotard Freres est complexe. Voici quelques dates pour fixer les choses.

- En 1857, la création de l'entreprise "Liotard Frères" par Louis Clément Liotard (né en 1834)

et Jean Joseph (né en 1821) . 
L'entreprise est installée au 22, rue de Lorraine à la Petite Villette, quartier ouvrier de l'est parisien. Le but en est "la conception et la fabrication d'appareils de chauffage et d'éclairage par le gaz d'éclairage". A cette époque, la production de gaz d'éclairage fait un bon énorme autant pour l'éclairage publique que domestique.

En 1870, Jean Joseph part pour les USA et laisse les rênes de l'entreprise à son frère.

- A la mort de Louis Clément en mai 1887, sa veuve, Célénie Paty, gère la Société Liotard Frères avec son fils, Louis Edouard Liotard, né le 15 août 1865.
Charles Clément, âgé de 17 ans arrête ses études et entame une formation de technicien dans différentes entreprises de cycles très en vogue à l'époque.

- En 1896, Charles rejoint l'entreprise.

Dorénavant, Louis Édouard sera responsable de la partie financière et comptable, et Charles s'occupera de la partie technique et de la conception du matériel,

Charles va diversifier la production. Le cycle fait fureur (et rapidement le cyclomoteur) L'invention du bandage pneumatique pour le vélo profite à la voiture qui est en plein boum en France et en Allemagne.

L'entreprise s'intéresse toujours aux appareils de chauffage, de cuisson et d'éclairage au gaz, à l'essence et à l'électricité, mais aussi à l’acétylène qu'elle achète en gros et commercialise au détail.

C'est le succès du vélo et de l'automobile qui amène Charles à créer un atelier de production de pièces pour automobiles et motocyclettes (réservoir, capot, pompe à huile, phares, radiateurs, etc ..)

- Vers 1900, Marie Célénie laisse la gestion aux deux frères, et ce jusqu'à son décès en octobre 1904, date à laquelle la raison sociale de la fabrique devient "Société Liotard Frères" et la marque "LF" avec 4 secteurs d'activité ; gaz, électricité, acétylène et automobile.

 

1903 est l'année de la sortie d'une lampe célèbre à acétylène, la Phoëbe. Elle aura un grand succès commercial. Mais on dénombre aussi une foultitude de brevets relatifs à l'éclairage par l'incandescence.

 

Vers 1912, Édouard et Louis se rendent acquéreurs de l'entreprise Georges Lefebvre et Compagnie 143, Avenue Parmentier qui fabrique des graisseurs mais aussi des lampes à incandescence par l'essence.

Louis s'occupe de la gestion des 2 entreprises, tandis que Charles se consacre essentiellement au 22, rue de Lorraine et à ses succursales (Bruxelles, 3 rue de Cologne en 1913)

 

Mais fin 1913 (on en ignore la raison) les 2 frères décident de se consacrer à des affaires distinctes. Charles au 22, rue de Lorraine et Louis au 143, Avenue Parmentier.

L'entreprise Louis Liotard Ainé est née (Il est bien l'ainé des 2 frères) ... 6 mois avant la grande guerre.

Il faut rappeler que G Lefebvre avait racheté en 1910 les brevets, procédés de fabrication et modèles de E Brodier, Duplessi fils. La production est très semblable à celle de son frère (aviation, éclairage et chauffage, acétylène, ferblanterie et cuivrerie, etc ,,,)

Ouverture au 1 mars 1918 d'une succursale au 154 Avenue Parmentier.

 

A partir de cette date ;

- Au 22 rue de Lorraine, de 1914 à 1919, l'entreprise est aux mains de Charles Liotard jeune, C'est donc Charles Clément (fils de Clément Louis et Célénie Paty) né en 1870, C'est bien le plus jeune des frères.

 

- Au 143, Avenue Parmentier, Louis Edouard prend son indépendance. Le siège social est situé 61, rue Secretan à Paris, On ne sait pas quelle a été la cause de cette séparation, mais on devine un différent qui a même dû s'amplifier car dans un catalogue de 1920, une phrase met en garde les clients "contre les homonymes".

L'entreprise "Louis Liotard Ainé" existe encore en 1938. Je n'ai pas trouvé de traces ensuite.

- En mars 1919, Charles Edouard se retire des affaires au profit de son beau frère Charles Debaecker. Charles Edouard sera nommé administrateur et restera actionnaire.

La SAAE Liotard Frères - Société Anonyme des Anciens Établissements Liotard Frères est crée. La famille conserve une partie de la raison sociale mais l'entreprise sera dorénavant administrée par un conseil d'administration,

- Le 30 septembre 1919, est déposée la marque Lilor. C'est une contraction de LIotard et de LORraine.

lampe liotard essence
lampe liotard essence 4206
suspension liotard Le Parfait
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now